Le site de la mémoire et du temps qui passe...                     arts-et- traditions.com

  >

La Toussaint,  la fête de tous les Saints... marque l'automne et signe le souvenir.... 

Les feuilles d'automne se ramassent à la pelle...

Poisson d'avril
L'Epiphanie
Pâques
La Chandeleur 
Fête de la Saint-Jean
La Toussaint
La fête de Noël
 
 

      Logo du site copyrightMH

      
Logo, vie rurale - copyright photo MH
      
        
            
Novembre,
Neuvième mois du calendrier romain placé sous la protection de Diane chasseresse
     
  

>
Retour page d'accueil

La fête de la Toussaint garde un langage secret auquel personne est insensible 

La fête de la Toussaint a vu le jour en Orient. Elle était fêtée le dimanche suivant la Pentecôte et correspondait à la commémoration de tous les martyrs. Le Pape Boniface IV l'introduisit en Occident au début du VIIième siècle. Elle était fêtée le 13 mai en mémoire du transfert de corps aux catacombes d' un temple romain appelé Panthéon.. Le Pape Grégoire IV obtint en 875 de Louis le Débonnaire de fixer la fête de la Toussaint le 1er novembre. Ce jour là, l' Église rendait hommage à ceux  qui entraient dans le royaume de Dieu pour toujours après une vie faite de Foi et d'Amour.
Une question se pose cependant. Comment devenait-on saint ? Qui avait et a encore le pouvoir de canoniser ?. 
Dans les premiers siècles, les chrétiens reconnaissaient les martyrs comme des "saints".
Le Pape Grégoire IX se réserva le pouvoir de canoniser en 1234, après avis des chrétiens. On compte aujourd'hui, 40 000 saints officiellement reconnus par l' Église et chaque année, le Pape canonise une dizaine de catholiques. 
Au fil du temps, même si la Toussaint reste la fête de tous les Saints, une confusion s'est établie, et ce jour férié, est avant tout, un hommage aux morts pendant les guerres pour la Patrie. Le 2 novembre est reconnu comme le jour des morts depuis 998 par l'Abbé de Cluny Saint Odilon. C'est aussi l'occasion d'aller se recueillir sur la tombes des êtres Chers. Chaque chrysanthème (plante venue du Japon) déposé au cimetière est un signe d'immortalité. Il faut dire qu'au milieu de l'automne, cette palette de couleurs éclaire les cimetières et donne une lueur coloré d'espoir au milieu du brouillard de l'automne










Retour page d'accueil

Autrefois, c'était... Musée virtuel des Arts et Traditions Populaires © 2000-2003 Droits réservés MH 

Protection internationale du droit d'auteur des oeuvres numériques - cliquer ici pour en savoir plus.     Oeuvre numérique protégée  et référencée par l'IDDN - toute reproduction  même partielle sans l'autorisation de l'auteur est interdite© Protection internationale du droit d'auteur -