Le site de la mémoire et du temps qui passe...                   arts-et-traditions.com

>

Les métiers d'autrefois

Le raisin de Noël ou chasselas de Thomery 

Salle 6
Le village de Thomery, en Seine et Marne, est situé sur le bord de la Seine à l'orée de la forêt de Fontainebleau. L'origine de ce raisin nommé "chasselas" demeure énigmatique. Les spécialistes donnent des indications variées et signent ainsi leur désaccord sur la question. Les plants auraient été importés de Suisse en 1531 sous François 1er. Pour d'autres, les plants seraient  venus d'Asie et lui auraient été offerts... ou encore, ce raisin viendrait de la commune de Chasselas...

Le  chasselas de Thomery (77)
Les  vendanges
Les  soins de la vigne
Le pain des  vendanges
L'huilerie
Le métier de vannier
Dénoiseurs
 
 
 

      Logo du site copyrightMH

       
Les métiers et les outils d'autrefois copyright photo MH droits réservés

     Conservation du raisin dans les chambres à raisin copyright photo MH
         Chambre à raisin    
      
 
L'objet surprise du mois, à vous de découvrir son utilité....

>
Retour page d'accueil

   
   

Une origine imprécise pour ce délicieux raisin de table qui a des origines lointaines, perdues dans le temps mais dont certains Anciens se souviennent et dont quelques Thomeryons veulent garder la tradition. Il suffit de se promener dans le village pour y découvrir encore les longs murs construits en pierre de pays d'une hauteur de 2m30 à 3 mètres. Les pierres venant d'une carrière voisine à Veneux les Sablons. Le faîtage du mur était recouvert de tuiles plates et rondes pour protéger le mur mais aussi servant à la pose de haut vent pour la protection du raisin et de la pluie.
L'exposition des murs permettaient à la vigne de recevoir le soleil du matin au soir et la chaleur emmagasinée pendant la jour par la pierre, était ainsi restituée pendant la nuit .
La Saint-Vincent, le 22 janvier, marque le début de l'année du vigneron. 
Un dicton briard en dit long sur la pratique et la conservation du fameux chasselas de Thomery.
"s'il pleut à la Saint-Vincent, la grappe monte au sarment". 
La célébrité du chasselas de Thomery était liée à sa conservation car l'on pouvait s'en procurer jusqu'en avril de l'année suivant sa cueillette. A l'origine, les grappes cueillies sans sarment étaient conservées, soit sur des claies garnies de fougères sèches ou de paille de seigle, soit suspendues à des cadres. Les raisins se fripaient par manque d'eau. En 1848, un nommé Monsieur Larpenteur, eut l'idée de plonger des sarments dans une coupe d'eau. Quelques mois plus tard, le raisin était toujours aussi frais. Après plusieurs recherches pour remplir des récipients en gré, en 1865, des bouteilles de verre dont la forme fut améliorée furent crées et la forme améliorée au fil du temps. Les résultats furent excellents. En 1877, Rose Charmeux prit un brevet sur le procédé de conservation. A noter qu'un vigneron ayant 5 hectares de vignes, utilisait 20 à 40 000 bouteilles placées dans des chambres dites à raisin.
                L'objet surprise du mois, à vous de découvrir son utilité....





 

 

 

 

 

 

 

 







Retour page d'accueil

Autrefois, c'était... Musée virtuel des Arts et Traditions Populaires © 2000-2002 Droits réservés MH